Comptes d'Etat 2006: beau cadeau conjoncturel pour les cantons

BERNE - Les cantons ont bien profité de la reprise économique. A l'exception du Jura, du Tessin et d'Appenzell Rhodes-Extérieures, tous ont présenté des comptes d'Etat 2006 positifs, voire très positifs.Cette bonne santé financière doit beaucoup à la conjoncture. Les recettes fiscales, surtout tirées des entreprises, ont pris l'ascenseur. Berne a ainsi annoncé des revenus supérieurs aux prévisions de 489 millions, Genève de 295 millions, Bâle-Ville de 220 millions et Vaud de 154 millions. En parallèle, la plupart des cantons ont continué à se serrer la ceinture.Mais la reprise et les programmes d'économies n'ont pas suffi au Jura, au Tessin et à Appenzell Rhodes Extérieures pour participer à l'euphorie financière ambiante. Le canton italophone enregistre le déficit le plus élevé (- 137 millions), mais un résultat tout de même meilleur de 62,8 millions que budgété.Le Jura obtient le bonnet d'âne avec un minus de 18,2 millions, pire de 6,7 millions que budgété. Le canton n'a pas pu bénéficier de rentrées fiscales inattendues et doit faire face à un déficit structurel estimé à 15 millions par an. Cette situation ne l'empêchera cependant pas de continuer à réduire sa charge fiscale afin d'attirer de nouveaux habitants.En Valais (+22,7 millions), une réduction d'impôts est aussi envisagée. Mais avant, le canton veut savoir ce que lui réserve la nouvelle péréquation financière (RTP).Cette réforme qui doit entrer en vigueur l'an prochain risque de bouleverser de nombreuses donnes. Surtout pour les cantons considérés comme riches (ZH, SZ, NW, ZG, BS, BL, TI, GE) et priés de verser de l'argent dans le fonds de la RTP. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.