Cimetière profané à Bosco Gurin (TI) durant un festival open air

BOSCO GURIN TI - Le Ministère public tessinois a ouvert une enquête sur la profanation commise samedi soir au cimetière du village Walser de Bosco Gurin, au sommet du Valmaggia. La police tessinoise a indiqué que les vandales n'ont pas encore été identifié.Seul village germanophone du Tessin, Bosco Gurin, dont les maisons en bois sur pilotis rappellent la communauté des Walser qui s'y était installée au 14ème siècle, a été profondément choqué par l'évènement.Dans un communiqué publié lundi en fin de journée, la police tessinoise a précisé que les actes de vandalisme ont été commis samedi soir entre 19h et 21h45. Les profanateurs du petit cimetière local ont agi durant un festival open air de musique rock qui a été interrompu."Au moins dix croix ont été arrachées de leurs socles de granit dont certains pesaient jusqu'à 100 kilos et qui ont aussi été descellés. Plusieurs niches funéraires ont été endommagées, des vases de fleurs piétinés et des crucifix jetés par-dessus le mur du cimetière", a souligné la police.Parmi les tombes profanées se trouvait celle du peintre Hans Tomamichel, mort il y a une vingtaine d'années. L'artiste s'était fait connaître pour avoir dessiné le petit bonhomme des confections Knorr.Selon des témoignages recueillis par les médias tessinois, les vandales se trouvaient probablement parmi les spectateurs du concert en plein air. Une enquête pénale a été ouverte par le Ministère public où une plainte a été déposée contre inconnus. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.