Chute mortelle de quatorze génisses dans le Val-de-Travers

NEUCHâTEL - Quatorze génisses en estivage ont chuté du haut d'une paroi rocheuse et péri au-dessus de Buttes (NE), dans le Val-de-Travers. Les circonstances du désastre, survenu entre dimanche à 16h00 et lundi à 10h00, sont obscures.La police cantonale a confirmé l'événement annoncé dans les quotidiens "L'Express" et "L'Impartial". Selon l'inspecteur Alain Devaud, les animaux ont fait une chute de 200 m dans la paroi rocheuse située près de la métairie de la Grande Robella, à 1260 m d'altitude. Elles étaient à l'estivage depuis deux jours.Les circonstances de l'événement sont obscures. Les génisses ont parcouru 900 m dans le pâturage boisé, défonçant les barrières de deux enclos, avant d'être précipitées dans la paroi. Un chien, un groupe de chiens, ou un lynx, pourraient avoir provoqué le désastre, mais cette hypothèse est loin d'être vérifiée."La police compte sur un éventuel témoin direct des événements", a précisé Alain Devaud. Selon lui, il y a peu à espérer de l'enquête de voisinage, compte tenu de l'isolement et de la faible fréquentation des lieux où s'est produit le désastre.Les quatorze génisses trépassées appartiennent à trois éleveurs affiliés à la Société de laiterie de Fleurier. Elles faisaient partie d'un troupeau de 36 têtes, tout juste placé en estivage. Un des éleveurs a perdu onze génisses à lui seul.Selon ses déclarations à la presse neuchâteloise, la mort du bétail lui appartenant représente une perte de 50'000 francs, sans compter le manque à gagner sur les vêlages attendus d'ici l'hiver. Les assurances ne couvrent pas ce type de sinistre, à moins qu'un acte de malveillance ne puisse être démontré, a ajouté l'éleveur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.