Chômage de longue durée: la lutte passe par une prise en charge tôt

ZURICH - Après trois mois passés au chômage, il devient de plus en plus difficile de retrouver un emploi, révèle une étude. L'étude préconise donc de prendre en charge les chômeurs le plus tôt possible pour lutter contre le chômage de longue durée.Bien que le chômage continue à diminuer, la part des chômeurs de longue durée reste élevée. Dans les treize cantons alémaniques analysés (AG, AI, AR, GL, GR, LU, NW, OW, SG, SH, TG, ZG, ZH), ils représentaient environ 20% des demandeurs d'emploi en 2006, a indiqué la conseillère d'Etat zurichoise Rita Fuhrer (UDC).Les causes du chômage de longue durée sont multiples et complexes, a expliqué Michael Morlok, un des auteurs de l'étude. Parmi les principaux facteurs de risque, on relève l'âge et le manque de formation. La santé physique et la motivation jouent également un rôle important.L'étude propose diverses mesures. Après avoir décidé de licencier un collaborateur, l'employeur devrait immédiatement prendre contact avec les offices régionaux de placement. Ces derniers pourraient ainsi commencer à conseiller l'employé concerné durant le délai de licenciement déjà.Les employeurs devraient aussi remettre en question leurs préjugés sur les chômeurs de longue durée, a dit Bernhard Neidhart, le directeur de l'office du travail du canton de Zoug. Près de 50% d'entre eux finissent par retrouver du travail. Cela montre selon lui que la plupart sont encore adaptés au marché du travail. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.