Champ-Dollon: les détentions préventives sont trop fréquentes

GENèVE - La justice genevoise recourt trop souvent à la détention préventive et pour de trop longues durées. Dans leur rapport, des experts chargés d'enquêter sur la situation de la prison de Champ-Dollon épinglent aussi les violences policières.Mandatés par le Grand Conseil, les experts avaient pour mission de se pencher sur les doléances des détenus de la prison genevoise, où l'ambiance est électrique en raison d'une surpopulation chronique. Leur rapport conclut qu'il faut modifier les mentalités au Palais de justice, qui aurait tendance à incarcérer trop facilement.Le nombre insuffisant de juges d'instruction entraîne des lenteurs dans les procédures judiciaires. Le fonctionnement "discrétionnaire" de la Chambre d'accusation est aussi mis en cause. Concernant la police, le rapport dénonce le recours inapproprié à la violence lors d'arrestations et d'interrogatoires. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.