CFF Cargo: au moins 200 emplois supprimés, principalement à Bienne

BERNE - CFF Cargo redéfinit ses services d'entretien du matériel roulant. D'ici à fin 2008, entre 200 et 220 emplois seront supprimés, principalement à Bienne, mais sans licenciement. Ces mesures permettront d'économiser 25 millions de francs par an.L'atelier industriel de Bienne devrait continuer à s'occuper de l'entretien des locomotives diesel, mais cette activité sera soit externalisée, soit effectuée en collaboration avec un partenaire privé, a indiqué à Berne Daniel Nordmann, directeur de CFF Cargo.Seule la moitié des quelque 200 postes de travail dans la cité seelandaise devrait être maintenue. L'entretien dans cette même ville de wagons spéciaux tels que les wagons-citernes est par ailleurs remis en question.L'atelier industriel de Bellinzone sera en revanche renforcé et continuera à effectuer les grosses réparations, la transformation et la maintenance planifiée des locomotives de ligne modernes et plus anciennes ainsi que des wagons de marchandises.La concentration de ces activités au Tessin devrait permettre au Service matériel roulant, l'entité interne de CFF Cargo chargée de l'entretien, de réduire ses coûts et de trouver de nouveaux clients. Depuis le 1er janvier, les propriétaires de wagons peuvent en effet choisir librement leur prestataire de maintenance.Ce changement légal ainsi qu'une surcapacité au niveau européen ont accentué la pression sur les prix, a relevé M. Nordmann. Les prix pratiqués par le Service matériel roulant sont entre 15 et 20% supérieurs à ceux du marché.Les besoins d'entretien ont en outre diminué à la suite de la réduction et de l'harmonisation du parc de CFF Cargo. D'ici à 2009, le recul de la demande est estimé à 20%.Selon lui, la nécessité de restructurer ce secteur s'explique aussi par les conditions trop rigides de la convention collective de travail (CCT). Comme elle arrive à terme à la fin de l'année, des négociations sont actuellement en cours avec les partenaires sociaux en vue de conclure une nouvelle CCT aux conditions de Swissmem, la branche des machines.Parmi les autres décisions présentées figure celle de mieux profiter des périodes normales d'immobilisation du matériel roulant dans les gares de triage pour effectuer des petits travaux de réparation. Ainsi, seuls les sites d'entretien de Lausanne, Chiasso, Muttenz et Limmattal seront maintenus. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

17.07.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.