Calmy-Rey en Estonie: Tallin pour la concurrence fiscale dans l'UE

BERNE - L'Estonie se tient à l'écart du différend entre la Suisse et l'UE sur la fiscalité des cantons. Elle a fait connaître sa position lors de la visite de la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey lundi à Tallinn.Le premier ministre estonien Andrus Ansip et le ministre des affaires étrangères Urmas Paet se sont dits en faveur de la concurrence fiscale au sein de l'Union européenne, a indiqué le porte-parole de Mme Calmy-Rey, Lars Knuchel. Mais ils n'ont pas précisé quel jugement juridique ils portaient sur le dossier.Mme Calmy-Rey a quant à elle réaffirmé que l'imposition cantonale des entreprises n'a aucun rapport avec l'accord de libre-échange de 1972, a souligné M. Knuchel.Le milliard de cohésion et la part revenant à l'Estonie étaient également au programme des discussions. Tallinn devrait recevoir 40 millions de francs. La somme pourrait être investie dans la sécurité, la recherche et les bourses, l'environnement ou encore le développement du secteur privé.La Suisse et l'Estonie entretiennent de bonnes relations bilatérales depuis l'indépendance de l'Etat balte en 1991. Les deux pays estiment que les relations économiques ont encore un grand potentiel de développement, selon M. Knuchel.La Cheffe du DFAE se rendra mardi en Pologne. Sa tournée, qui dure jusqu'à vendredi, la mènera également à Riga et Vilnius. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.