Caisse unique: rejet par toutes les couches sociales selon VOX

BERNE - Toutes les couches sociales ont rejeté l'initiative "Pour une caisse maladie unique et sociale" votée le 11 mars dernier, selon l'analyse VOX. L'identification partisane a été déterminante, même si partout, on déplore son manque de clarté.L'initiative a été balayée par 71,2% des votants et par tous les cantons à l'exception du Jura et de Neuchâtel. Le rejet a souvent été justifié par l'attachement à la concurrence et le manque de clarté de l'initiative, selon les résultats de l'analyse. L'acceptation a elle été motivée par une plus grande justice sociale et un mécontentement face au système de santé actuel.Lancée par le mouvement populaire des familles, l'initiative, visait à diminuer les coûts de la santé. Elle était soutenue par les partis de gauche et les syndicats et combattue par le Conseil fédéral, le parlement, les partis bourgeois et les organisations patronales.Si le texte a davantage séduit les Romands, les citadins, la classe moyenne et les célibataires, les facteurs soci-odémographiques n'ont pas été déterminants, selon les auteurs de l'étude. Le positionnement politique a en revanche joué un rôle clé dans le vote des Suisses.Parmi les autres clivages constatés, on trouve celui opposant l'Etat aux cantons, une caisse publique à des caisses soumises au régime de concurrence ou la modernité à la tradition.A relever que les motivations des uns se retrouvent chez les autres. Plus de 50% des personnes interrogées ont justifié leur vote par la lutte contre la cherté de la santé. "La bataille des chiffres" précédant le scrutin a laissé des traces, estiment les auteurs de l'analyse. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.