Budget de la Confédération: un excédent de 918 mio de francs en vue

BERNE - L'embellie se confirme pour les finances fédérales. La Confédération devrait réaliser un excédent de recettes de 918 mio de francs, selon le budget 2007. Pour la suite, le gouvernement table même sur des résultats frisant 2 milliards d'ici 2010.Le Conseil fédéral a adopté le budget 2007 et le plan financier 2008-2010, établis pour la première fois selon les normes du nouveau modèle comptable. Devant la presse, Hans-Rudolf Merz n'a pas caché sa satisfaction d'avoir obtenu des résultats dépassant largement les exigences du frein à l'endettement.La stratégie d'assainissement des finances entamée avec les deux programmes d'économie qui ont permis de comprimer les dépenses de 5 milliards porte ses fruits, a assuré le ministre des finances. Mais les efforts devront se poursuivre en vue de réduire, ou du moins de stabiliser la dette de la Confédération, a-t-il prévenu.L'augmentation des dépenses atteint ainsi 2,8%. Cela correspond exactement aux prévisions conjoncturelles pour la croissance économique l'an prochain. Les caisses fédérales devraient profiter de la reprise aussi pour ce qui est des rentrées.Les recettes devraient progresser de 7,3% en 2007 et de 5% en moyenne annuelle jusqu'en 2010, d'après le plan financier. Les estimations tiennent compte des innovations prévues, comme les allègements fiscaux pour les couples mariés.Le plan financier laisse entrevoir un excédent des recettes de 700 millions en 2008, de 1,4 milliard en 2009 et de 1,9 milliard en 2010. Néanmoins, des besoins exceptionnels évalués entre 5,3 et 6,5 milliards pourraient grever les caisses de l'Etat au cours des prochaines années, a averti M. Merz en citant notamment le fonds d'infrastructures ou les besoins des caisses de pension fédérale et des CFF.Seuls les secteurs de la formation et la recherche et des HES/formation professionnelle vont échapper expressément à ce vent de rigueur. Pour ce domaine "clairement prioritaire", le Conseil fédéral est prêt à accorder une croissance des dépenses de 4,5% par année d'ici 2010.La croissance des dépenses la plus forte touche toujours le secteur social. Vu l'évolution démographique, la courbe pourrait exploser entre 2008 et 2015. Ainsi, la part des assurances sociales dans le budget global de la Confédération risque de passer de 29% à 40% durant cette période. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.