Braquage de Metalor: 5 accusés condamnés à des peines de 2 à 8 ans

NEUCHâTEL - La Cour d'assises de Neuchâtel a condamné à des peines de prison fermes cinq des six accusés du procès lié au braquage de la société Metalor à Marin (NE). Les peines prononcées sont comprises entre deux et huit années de réclusion.Considéré comme l'instigateur du hold-up, l'ancien chef de la succursale de Neuchâtel de la société Protectas a écopé de huit ans de prison. Un agent auxiliaire de cette même société, qui avait introduit les malfrats dans la place, devra subir quant à lui cinq années de détention.Deux accusés domiciliés dans le canton de Vaud, d'origine française et valaisanne, ont été condamnés respectivement à huit ans et trois ans et neuf mois de prison. La Cour d'assises a retenu le rôle déterminant de ces deux personnes dans le recrutement en France des auteurs du hold-up, dont on présume qu'ils étaient au nombre de cinq.Un cinquième prévenu établi dans le canton de Vaud, finalement écarté du coup après avoir contribué à l'amorcer, devra retourner en prison pour 19 mois, après avoir subi cinq mois de détention préventive. Un sixième accusé, dont la Cour d'assises a reconnu le rôle secondaire, a été condamné à une peine de deux mois avec sursis. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.