Assemblée des délégués du PRD: pour une retraite flexible

BERNE - Le PRD a proposé un modèle de retraite flexible, avec possibilité de travailler jusqu'à 70 ans. Il a aussi relancé l'idée de bons de garde pour les parents. Ces mesures sont inclues dans un papier stratégique intitulé "La Suisse de l'équilibre".Réunis à Winterthour (ZH), les quelque 220 délégués ont approuvé avec enthousiasme le document, troisième volet du nouveau programme politique du parti. Il prône "l'égalité des chances" dans la formation et sur le marché du travail, parallèlement à une "société de quatre générations", dont la troisième est la vieillesse active.Concrètement, les radicaux proposent une retraite flexible selon un modèle de trois paliers, qui comprend un âge minimum (par exemple 62 ans) donnant droit à une rente partielle, un âge légal (65 ans) et un âge maximum (68 ou 70 ans) donnant droit à une rente régulière assortie d'une rente complémentaire si on a continué à cotiser au-delà de l'âge légal.Dans le domaine de la formation finalement, le papier stratégique du PRD préconise entre autres une scolarisation précoce, l'école de jour et une harmonisation formelle du système des bourses et des prêts.Le président des radicaux, Fulvio Pelli, avait auparavant présenté le parti comme "la force positive" du pays qui se bat pour la concordance. Il a dénoncé le "risque de paralysie" du Parlement, où les deux partis d'opposition du PS et de l'UDC tentent "de se mettre en scène à des fins électoralistes". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.