Assemblée de l'UDC: la politique européenne au centre des débats

SUHR - Les délégués de l'UDC se réunissent ce samedi à Suhr (AG), avec la politique européenne de la Suisse au menu. Ils doivent adopter un document qui rejette toute adhésion à l'UE, mais aussi tout nouvel accord bilatéral empiétant sur la souveraineté suisse. En acceptant la plate-forme sur la politique européenne, "les délégués chargent leur parti de préparer un référendum ou une initiative populaire si la souveraineté du pays ou les droits démocratiques sont compromis par de nouveaux accords bilatéraux". Les autres revendications rejoignent celles formulées récemment par l'Action pour une Suisse indépendante et neutre. Outre le retrait de la demande d'adhésion à l'Union européenne (UE), l'UDC refuse l'idée d'accord-cadre chapeautant les accords existants et comportant un rapprochement dans d'autres domaines. Elle vitupère contre la contribution suisse à la cohésion de l'UE (1 milliard de francs) et prône une réorientation de la politique économique de la Suisse vers l'Amérique et l'Asie ou le Moyen-Orient. Le document stratégique de l'UDC sera présenté par le conseiller national soleurois Walter Wobmann. Quatre autres parlementaires fédéraux développeront différents aspects de cette politique européenne. Les deux conseillers fédéraux démocrates du centre descendront dans l'arène. Il reviendra à Samuel Schmid de défendre la position du gouvernement. Quant à Christoph Blocher, il s'exprimera sur la "signification de l'indépendance suisse". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.