Amgen: fédéralisme et opposition agressive critiqués

BERNE - La décision du géant américain Amgen d'avoir préféré l'Irlande à la Suisse pour implanter sa fabrique a provoqué des réactions unanimes de la presse suisse. Les éditorialistes mettent en avant le fédéralisme et l'agressivité des opposants."La Liberté" fustige "l'hytérie déclencée, en Suisse alémanique surtout", par le dézonage du site de Galmiz" (FR), qui a déclenché "une opposition farouche, voire haineuse, allant jusqu'à des des menaces adressées au PDG d'Amgen".Le journal fribourgeois souligne que "le tapis vert irlandais présentait ojectivement davantage d'atouts que le champ seelandais: guichet unique de promotion économique, disponibilité et coût de la main d'oeuvre, ficalité avantageuse et surtout accueil à bras ouverts".Même analyse pour "Le Quotidien jurassien", qui évoque un échec "particulièrement cuisant", "surtout symptomatique des limites et des lacunes de notre pays dans cette compétition internationale". Et de reconnaître que "l'Irlande dispose aujourd'hui d'une main-d'ouvre qualifiée, flexible, peu gourmande, soumise à une législation sociale peu contraignante."Toutefois, le journal fait remarquer que ces conditions, idéales pour la délocalisation, "ne font cependant pas toujours le bonheur des Irlandais qui sont concurrencés eux-mêmes sur le marché du travail par une main-d'uvre immigrée meilleur marché"."Le Quotidien jurassien" fustige la bagarre intercantonale. Alors qu'il aurait été préférable de "se serrer les coudes pour décrocher la timbale avec un site qui ne puisse être contesté par personne. Cette dispersion des forces, davantage que la contestation des écologistes sur le site fribourgeois de Galmiz, a été fatale".Les journaux alémaniques sont sur la même longueur d'onde. Le "Tages-Anzeiger" zurichois parle d'"égoïsmes cantonaux funestes". "Quand les cantons ne sont capables que de poursuivre leurs propres intérêts, la solidarité confédérale est fortement écornée".Le "Bund", pour sa part, espère que le "fiasco de Galmiz" donne une leçon aux responsables politiques et de l'aménagement du territoire. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.