Allocution de Moritz Leuenberger: croix suisse pour la concordance

BERNE - Dans son allocution de Nouvel An, Moritz Leuenberger a plaidé pour la concordance, "remise en question alors que nous lui devons tant". Pour le président de la Confédération, le gouvernement doit chercher l'équilibre et trouver des compromis. Le Conseil fédéral s'est regroupé autour de la croix suisse pour sa photographie officielle. "Nous formons un ensemble paisible tous les sept", observe le président, qui précise que cette disposition lui a été soufflée par un groupe de jeunes. "A leur manière, très directe et joyeuse, ces jeunes ont montré ce qu'ils attendaient du Conseil fédéral: qu'il se montre uni pour le bien de la Suisse", explique M. Leuenberger. L'engagement pour la chose publique est ce qui fait la force intérieure de notre pays, ajoute-t-il. Les citoyens de ce pays ont mis des siècles à créer notre système de retraite, les soins dans les hôpitaux et les homes, la poste, les trains, les routes, les écoles et les théâtres. "C'est notre tour de préserver ces prestations et de les développer pour les générations futures". "C'est aussi cela, la croix suisse", de l'avis du président de la Confédération. Si de nombreuses choses doivent être changées, il ne faut pas mettre en danger ce que la Suisse a acquis de haute lutte: la cohésion intérieure, l'équilibre entre les régions, les mêmes droits pour tous et un Etat fort et démocratique qui garantit tout cela. Pour Moritz Leuenberger, la croix suisse symbolise cette cause commune, cette concordance. Mais elle ne doit pas empêcher les Suisses de voir le monde: les cyclones, les glaciers, les catastrophes naturelles ne connaissent pas de frontières, pas plus que la faim et la pauvreté, souligne encore le socialiste. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.