Affaires de visas: le DFAE a terminé son analyse des risques

BERNE - Après plusieurs affaires de corruption liées à l'attribution de visas, la Suisse va renforcer les contrôles dans ses représentations à l'étranger. Le DFAE a terminé une analyse des risques et a établi une liste des missions sensibles.Ce document confidentiel contient plusieurs niveaux de risques, a indiqué Carine Carey, porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), confirmant une information de l'hebdomadaire zurichois "SonntagsZeitung". Elle n'a pas souhaité s'exprimer sur les pays que la liste juge très susceptibles d'être corrompus.Le DFAE a réalisé son analyse des ambassades et des consulats de Suisse à l'étranger avec l'aide de spécialistes des visas et de la sécurité.Avec ces résultats, le DFAE appliquera dorénavant des procédures encore plus complètes et consciencieuses lorsqu'il nommera des chefs de chancellerie. Il pourra aussi mieux évaluer les besoins des différentes représentations à l'étranger.Le DFAE a annoncé il y a deux mois la création d'un nouveau poste d'inspectorat des visas, qui doit renforcer les contrôles et l'encadrement de l'inspectorat consulaire. Le recrutement du futur chef de cet organe et d'un inspecteur des visas, qui a débuté à la mi-juin, est encore en cours, a précisé Mme Carey.De nombreux visas ont été délivrés dans des conditions douteuses à l'ambassade de Suisse à Islamabad, au Pakistan. Le DFAE a décidé en mai de remplacer tout le personnel de cette représentation et du consulat général à Karachi. Vingt-et-un Pakistanais et huit Suisses sont concernés, dont l'ambassadeur.Trois enquêtes disciplinaires ont été lancées à l'encontre de l'ambassadeur, de son prédécesseur et du chef de la chancellerie, responsable de l'octroi des visas. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a de son côté ouvert début juin une procédure contre inconnu.Il avait déjà ouvert en 2004 et 2005 trois enquêtes sur des cas présumés de corruption liés à l'octroi de visas concernant des représentations à Lima, à Moscou et au Nigeria. Des affaires concernant les missions suisses à Belgrade et en République démocratique du Congo (RDC) ont en revanche été classées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.