Accident de train à Thoune: le système de freinage débranché

THOUNE - Les premiers résultats des analyses techniques après l'accident de train qui a fait trois morts mercredi à Thoune (BE) ont révélé que le système de freinage du convoi était désactivé. De ce fait, les freins de secours ne pouvaient pas non plus être actionnés.Ces problèmes ont surgi car le robinet du système de freinage à air comprimé menant aux wagons du train de chantier était fermé, a annoncé le service des juges d'instruction de l'Oberland. Les seules capacités de freinage du véhicule tracteur n'ont ainsi pas suffi pour ralentir la masse du convoi en mouvement.Les investigations destinées à établir le déroulement et les causes de ce drame se poursuivent. L'écoute des communications entre le convoi et le siège de la compagnie n'a pas encore eu lieu. D'autres résultats des investigations en cours ne sont, de ce fait, pas attendus avant la semaine prochaine, ont précisé les enquêteurs.Par ailleurs, le trafic sur la ligne du Lötschberg a été rétabli à midi sur une voie entre Thoune et Spiez, a indiqué Hans Martin Schaer, porte-parole du BLS Chemin de fer du Lötschberg. La plupart des débris des wagons accidentés ont été évacués.Comme le tronçon où s'est produit la collision n'est ouvert dans un premier temps que sur une voie, il y aura vraisemblablement encore de légers retards, qui ne devraient pas excéder quelques minutes. Le trafic des marchandises a aussi repris lentement à midi. Il devrait retrouver son rythme normal dès 21h00.Dans la nuit de mardi à mercredi, un train de chantier avait parcouru des kilomètres sans pouvoir être freiné entre Frutigen et Thoune. Afin de stopper le convoi fou en plaine, les responsables de la gare de Thoune l'avaient fait percuter un autre train de chantier à l'arrêt. Les trois hommes à bord du train hors de contrôle avaient perdu la vie. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.