Fermeture des frontières après le décès du président Bongo

Le ministère gabonais de la Défense a décidé "la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes". Il a annoncé cette décision après le décès du président Omar Bongo Ondimba.Le ministère de la Défense, dirigé par Ali Ben Bongo Ondimba, fils du défunt président, a décidé "la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes", selon ce texte lu par le secrétaire général adjoint de ce département, Guy-Louis Bertrand Mopango, sans préciser de durée. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.