Violences au Kirghizstan: au moins 12 morts, dont un ministre

Le ministre kirghize de l'Intérieur a été tué par des opposants, a indiqué une source du ministère. Par ailleurs, au moins douze personnes sont mortes dans les affrontements entre policiers et manifestants à Bichkek, capitale de ce pays d'Asie centrale.Plus tôt, le Premier ministre du Kirghizstan avait annoncé que l'état d'urgence avait été décrété dans tout le pays en raison des violences. Les manifestants réclament la démission du chef de l'Etat Kourmanbek Bakiev, accusé de dérive autoritaire. Il était lui-même arrivé au pouvoir en mars 2005 à l'issue d'une révolution émaillée de violences. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.