Au moins 600 morts dans les violences post-électorales au Kenya

Au moins 600 personnes ont été tuées au Kenya dans les violences politico-ethniques qui ont suivi les élections générales du 27 décembre, ont indiqué de hauts responsables de la police nationale. Le précédent bilan faisait état de 370 morts."Nous avons au moins 600 morts (...), certains corps sont toujours dans les campagnes, là où les affrontements ont eu lieu", à Nairobi un haut responsable de la police nationale sous couvert d'anonymat. Un autre haut responsable a confirmé ce nouveau bilan. La Conférence internationale pour la région des Grands lacs africains (CIRGL) a estimé pour sa part que certaines des violences s'apparentaient à des actes "de nettoyage ethnique et de génocide". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.