Les femmes sédentaires doublent le risque d'embolie pulmonaire

Les femmes qui restent longtemps assises après le travail font plus que doubler leur risque de développer des caillots sanguins dans les poumons, c'est à dire une embolie pulmonaire. C'est ce que révèle une étude publiée mardi.Le manque d'activité physique est lié depuis longtemps à des maladies comme le diabète, les problèmes cardiaques ou le cholestérol. Mais c'est la première fois qu'une étude montre un accroissement du risque d'embolie pulmonaire, souvent à l'origine d'attaques cardiaques. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.