Le candidat du pouvoir se plaint d'avoir été "volé" de sa victoire

Le candidat du pouvoir à la présidence haïtienne, Jude Célestin, écarté du second tour par le Conseil électoral provisoire (CEP), a estimé vendredi que la victoire lui avait été "volée". Il a toutefois félicité les deux candidats restants en lice."On nous a volé la victoire", a dénoncé celui qui était soutenu par le président sortant René Préval, mais qui a été écarté jeudi du second tour après deux mois de crise politique, le CEP ayant finalement décidé d'inverser des résultats provisoires entachés de fraudes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.