Le Honduras quitte l'OEA, qui parle de "coup d'Etat militaire"

Les nouvelles autorités du Honduras ont décidé de quitter l'Organisation des Etats américains (OEA). Le secrétaire général de l'organisation avait auparavant qualifié la destitution du président Manuel Zelaya de "coup d'Etat militaire"."Nous dénonçons la charte de l'Organisation des Etats américains (...) avec effet immédiat", a annoncé la vice-ministre des Affaires étrangères des nouvelles autorités, dans une déclaration télévisée, au côté du président désigné Roberto Micheletti. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.