La police réprime les manifestations de deuil à Téhéran

Les autorités iraniennes ont employé la force pour disperser des milliers de partisans de l'opposition qui manifestaient en plusieurs endroits de Téhéran. La foule entendait rendre hommage aux victimes des violences qui ont suivi la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad.Plus de 3000 manifestants se sont rassemblés au Grand Mossala, lieu de prière à ciel ouvert du centre de Téhéran où les autorités avaient interdit une cérémonie de deuil en hommage aux victimes de la manifestation particulièrement violente du 20 juin. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.