TPI: Radovan Karadzic refuse de se prononcer sur sa culpabilité

L'ancien chef des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic s'est présenté mercredi pour la deuxième fois devant le TPI à La Haye. Il a refusé de plaider coupable ou non des accusations de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide."Conformément à ce que j'ai dit auparavant, je refuse de me prononcer", a déclaré Radovan Karadzic alors que le juge britannique Iain Bonomy lui déclinait les onze chefs de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide retenus contre lui pour son rôle dans la guerre de Bosnie (1992-95). Ce conflit a fait 100'000 morts et 2,2 millions de personnes ont été déplacées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.