Guerre en Irak: le non respect des résolutions de l'ONU en cause

Témoignant devant une commission d'enquête, Tony Blair a affirmé que seul le non respect par l'Irak des résolutions de l'ONU avait justifié la guerre en 2003. Il a aussi estimé que les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis avaient changé "le calcul du risque".Dans une interview diffusée en décembre par la BBC, l'ex-premier ministre britannique avait pourtant suggéré que le renversement du président irakien Saddam Hussein aurait été justifié même s'il avait été avéré que l'Irak ne disposait pas d'armes de destruction massive. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.