L'Union africaine contre une arrestation d'Omar al Bachir

L'Union africaine (UA) va donner pour consigne aux Etats membres de ne pas arrêter le président soudanais Omar Hassan al Bachir. Et ce en dépit d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI), selon un projet de résolution de l'UA dont l'agence Reuters a pu prendre connaissance.M. Bachir a été inculpé l'an dernier par la CPI de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité au Darfour. Ce mois-ci, la CPI y a ajouté l'inculpation de génocide en l'accusant d'avoir ordonné des viols, des actes de torture et des meurtres dans cette région de l'ouest du Soudan. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.