Lockerbie: l'Ecosse répond aux accusations des Etats-Unis

L'Ecosse a répondu aux critiques américaines, dont celles du directeur du FBI, sur la libération d'Abdelbaset al-Megrahi, le Libyen condamné pour l'attentat de Lockerbie en 1988. Elle a souligné que la libération pour raisons médicales faisait partie de son système judiciaire, à la différence de celui des Etats-Unis."La libération pour raisons médicales ne fait pas partie du système judiciaire américain, mais elle fait partie de celui de l'Ecosse", a déclaré un porte-parole du gouvernement écossais. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.