Tortures et arrestations arbitraires au Kirghizstan, accuse l'ONU

Les autorités du Kirghizstan ont commis des violations répétées des droits de l'homme dans le sud du pays depuis le mois de juin, a affirmé mardi la Haut Commissaire de l'ONU Navi Pillay. Plus de mille personnes ont été détenues à Och et Djalal-Abad, la plupart Ouzbèkes.La Haut Commissaire aux droits de l'homme a précisé être "en possession d'informations selon lesquelles les forces de sécurité dans le sud du Kirghizstan ont été responsables de violations répétées des droits de l'homme, dont des détentions arbitraires, des actes de tortures et de mauvais traitement". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.