Un scrutin pour apporter la stabilité au pays

Les Haïtiens sont appelés à élire un nouveau chef de l'Etat dimanche. La communauté internationale espère que le second tour de ce scrutin apportera la stabilité à ce pays dévasté par le séisme de janvier 2010.Quelque 4,7 millions d'électeurs doivent choisir entre un nouveau venu sur la scène politique, le chanteur populaire Michel Martelly, 50 ans, et l'ancienne première dame Mirlande Manigat, 70 ans, professeur de droit et figure de l'opposition. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.