Pervez Musharraf contre-attaque lors d'un discours

Le président du Pakistan Pervez Musharraf a assuré que le gouvernement avait lancé de "fausses" accusations contre lui pour justifier une procédure de destitution. Il s'exprimait lors d'un discours télévisé.Le chef de l'Etat a affirmé avoir oeuvré "en toute bonne foi" face aux défis du pays, notamment la montée de l'islamisme et les difficultés économiques. "Malheureusement, certaines personnes ayant des intérêts personnels ont lancé de fausses accusations à mon égard, ils ont trompé le peuple", a-t-il dit. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.