Tunisie: un millier de manifestants dispersés par la police

La police tunisienne a violemment dispersé mardi un millier de manifestants hostiles à la présence de membres de l'équipe du président déchu Ben Ali dans le gouvernement de transition formé lundi. Parmi ceux-ci se trouvaient des islamistes, ont constaté des journaliste de l'AFP.Sadok Chourou, 63 ans, ancien président du mouvement islamiste tunisien interdit Ennahdha (Eveil), libéré le 30 octobre 2010 après avoir passé vingt ans en prison pour ses activités politiques, se trouvait en tête des manifestants. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.