Birmanie: l'UE étend ses sanctions aux juges d'Aung San Suu Kyi

L'UE a annoncé de nouvelles sanctions contre la Birmanie après la condamnation de l'opposante Aung San Suu Kyi à 18 mois d'assignation à résidence. Elles visent les responsables judiciaires impliqués dans le procès du prix Nobel de la paix. Le Conseil de sécurité a exprimé sa "grave préoccupation".Les Vingt-Sept précisent que des responsables de l'appareil judiciaire ont été ajoutés à la liste des membres du gouvernement militaire déjà visés par un gel de leurs avoirs et une interdiction de se rendre dans les pays de l'UE. La Suisse a annoncé qu'elle s'alignerait sur ces sanctions. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.