Zimbabwe: l'opposition craint une manipulation lors du recomptage

L'opposition au Zimbabwe, qui affirme avoir gagné les élections du 29 mars, s'oppose à un recomptage partiel des voix annoncé ce week-end. Elle affirme qu'il s'agit d'une manoeuvre pour modifier les résultats des législatives.Invoquant des "erreurs", la Commission électorale a fait savoir qu'elle allait procéder à un recomptage des voix dans 23 circonscriptions sur 210, portant sur les présidentielle, les législatives et les sénatoriales. Selon les résultats initiaux, le parti Zanu-PF du président Robert Mugabe, au pouvoir depuis l'indépendance en 1980, a perdu pour la première fois sa majorité à la chambre des députés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.