Rumsfeld en partie responsable des sévices d'Abou Ghraïb

L'ancien secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld porte une responsabilité dans les sévices infligés à des détenus d'Abou Ghraïb, selon un rapport de la commission sénatoriale des Forces armées. Ils découlent des méthodes autorisées à Guantanamo.Donald Rumsfeld a ouvert la voie aux sévices d'Abou Ghraïb en autorisant, le 2 décembre 2002, les geôliers du centre de Guantanamo à recourir à des méthodes d'interrogatoire énergiques, peut-on lire dans une version résumée du rapport. Elle a été diffusée jeudi par le sénateur démocrate Carl Levin et son collègue républicain John McCain. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.