Des millions de fêtards célèbrent 2009 et tentent d'oublier 2008

Des centaines de milliers de personnes ont envahi les rues des capitales du monde pour célébrer l'arrivée de 2009 et tourner la page d'une année catastrophique. Une grande partie du monde arabe a renoncé aux festivités en raison du conflit à Gaza.Dans la bande de Gaza, le Nouvel An ne fait pas partie de la tradition. Mais l'Egypte, Dubaï, la Jordanie, Bahreïn, le Maroc et la Syrie ont annulé les divers concerts, galas et dîners prévus pour l'entrée dans 2009. Beyrouth en revanche n'a pas renoncé à faire la fête. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.