Chasse à l'immigré en Calabre: la mafia pointée du doigt

Plus d'un millier d'immigrés africains ont quitté la ville de Rosarno, en Calabre, où le calme est revenu. La justice italienne a ouvert une enquête sur une éventuelle implication mafieuse dans les affrontements des derniers jours, notamment une traque à l'immigré."Nous avons plusieurs enquêtes en cours mais elles ne viennent que de commencer", a dit un policier à propos d'un rôle possible de la N'drangheta. La mafia calabraise, la plus violente des quatre mafias italiennes, est également soupçonnée d'avoir fait exploser en signe d'avertissement une bombe artisanale, il y a une semaine, devant l'entrée du parquet de Reggio Calabria. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.