Wolfgang "faisait partie de ma vie", dit Natascha Kampusch

NATASCHA - La jeune Autrichienne Natascha Kampusch a déclaré dans un communiqué que son ravisseur Wolfgang Priklopil faisait partie de sa vie. Elle a aussi estimé qu'elle n'avait pas l'impression d'avoir raté quelque chose dans sa jeunesse."Il faisait partie de ma vie, c'est pourquoi d'une certaine manière je porte son deuil", affirme la jeune fille âgée de 18 ans ans dans un texte lu à la presse à Vienne par son principal conseiller psychiatrique, Max Friedrich. Wolfgang Priklopil s'est suicidé mercredi."Il est certainement vrai que ma jeunesse a été autre que celle de beaucoup, mais en principe je n'ai pas le sentiment d'avoir raté quelque chose", dit la jeune fille qui a passé huit ans de réclusion dans une maison de Strasshof à 25 km au nord-est de Vienne, après son enlèvement à l'âge de dix ans en 1998."Je suis devenue une jeune femme, avec un intérêt pour la culture", estime-t-elle. Dans le même temps, elle souligne que sa vie quotidienne a été "accompagnée d'angoisse liée à la solitude". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.