Violent raid à Gaza: Abbas et Haniyeh dénoncent un "massacre"

GAZA - Sept Palestiniens et un soldat de l'Etat hébreu ont été tués dans la bande de Gaza dans une opération israélienne. Ce raid a été dénoncé comme "un massacre" par le président et le premier ministre palestiniens Mahmoud Abbas et Ismaïl Haniyeh.L'armée a réoccupé la ville de Beit Hanoun, dans le nord du territoire, où les sept Palestiniens, dont quatre membres de la branche armée du mouvement Hamas et un militant du Jihad islamique, ont été tués par les tirs des soldats, selon des sources médicales palestiniennes.Au moins quarante autres Palestiniens ont été blessés à Beit Hanoun, encerclée par une soixantaine de blindés et de chars israéliens. Des soldats ont également partiellement réoccupé les villes voisines de Jabalya et Beit Lahya. L'armée israélienne a confirmé la mort d'un de ses militaires, annoncée par le Hamas, dans l'opération en cours.Lors de l'opération, baptisée "Nuages d'automne", des bulldozers de l'armée ont totalement rasé trois maisons. Des soldats ont également pris position sur des toits de maisons et des accrochages armés ont opposé militaires israéliens et militants de groupes armés palestiniens.L'armée israélienne a en outre piraté les ondes de radios locales pour diffuser des messages en arabe. "Cette opération militaire vise les éléments terroristes. Les activités de l'armée se poursuivront jusqu'à la libération du soldat Gilad Shalit", a affirmé l'armée dans l'un de ces messages. Shalit a été enlevé le 25 juin par trois groupes armés palestiniens lors d'une attaque à la lisière de la bande de Gaza.Le président palestinien Mahmoud Abbas a "fermement condamné le massacre israélien". Il a appelé la communauté internationale "à intervenir rapidement pour faire cesser ces agressions et empêcher une nouvelle détérioration de la situation dans la région".Le premier ministre palestinien issu du Hamas, Ismaïl Haniyeh, parlant à l'ouverture d'une réunion d'urgence du cabinet a pour sa part affirmé que "l'escalade (de violence) et le massacre israéliens s'incrivent dans le cadre des pressions exercées contre notre peuple et son gouvernement".Lors de la réunion, le nouveau ministre en charge des Affaires stratégiques, l'ultranationaliste Avigdor Lieberman, a suggéré que l'armée israélienne adopte dans la bande de Gaza les méthodes de l'armée russe en Tchétchénie, ont rapporté les médias. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.