Victor Emmanuel de Savoie est placé aux arrêts domiciliaires

ROME - Victor Emmanuel de Savoie, arrêté et incarcéré il y a une semaine en Italie sous l'accusation de corruption, jeux truqués et proxénétisme, a obtenu d'être placé aux arrêts domiciliaires. La demande avait été déposée mardi.Le juge des audiences préliminaires Alberto Iannuzzi, chargé de l'affaire à Potenza, dans le sud du pays, a accédé à la demande des avocats du chef de la maison de Savoie.Alberto Iannuzzi et Henry John Woodcock, le procureur chargé de l'enquête, avaient interrogé mardi dans la prison de Potenza le fils du dernier roi d'Italie Umberto II.La destination de Victor Emmanuel n'a pas été précisée mais son épouse, Marina Doria, a indiqué vendredi matin à la presse "être en train de préparer un appartement à Rome pour l'accueillir".Douze autres personnes ont été arrêtées ou placées aux arrêts domiciliaires, dont Salvatore Sottile, le porte-parole de l'ancien chef de la diplomatie italienne Gianfranco Fini (droite conservatrice). Des gérants de salles de jeux de Sicile et le syndic de Campione d'Italia, une enclave italienne en territoire suisse, font également partie des inculpés.Les journaux italiens ont publié ces derniers jours de larges extraits d'écoutes téléphoniques entre Victor Emmanuel et plusieurs interlocuteurs également mis en cause dans le dossier judiciaire.Victor Emmanuel avait déjà connu de graves ennuis judiciaires dans le passé. Il avait été arrêté en 1978, en Corse pour avoir tiré un coup de fusil lors d'une altercation sur un jeune Allemand, qui succomba plusieurs mois plus tard à ses blessures. En novembre 1991, il fut acquitté de l'accusation de "coups mortels" mais condamné à six mois de prison avec sursis pour détention et port d'armes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.