USA: une prise d'otages à la Nasa a tourné au drame

HOUSTON - Un technicien de la Nasa a abattu un collègue qu'il avait pris en otage avant de se suicider, au centre spatial Johnson à Houston. Une autre collègue de travail prise en otage s'en sort indemne, a indiqué la police.L'incident est survenu alors que les Etats-Unis sont toujours sous le choc de la fusillade du campus de Virginia Tech où un étudiant a abattu 32 personnes avant de se suicider, lundi."A la suite de la fusillade de Virginia Tech, nous avons revus nos procédures de sécurité ici au Centre spatial Johnson", a déclaré à la presse le directeur du centre, Michael Coats.Il a précisé que le tireur, âgé d'une cinquantaine d'années, travaillait au centre depuis douze ans pour le compte d'un sous-traitant, Jacobs Engineering Group Inc., et qu'il avait jusqu'ici donné satisfaction. Le collègue tué était un technicien employé par la Nasa, également âgé d'une cinquantaine d'années.Le drame a débuté dans le bâtiment où les deux hommes travaillaient. L'agresseur a sorti une arme et au moins deux coups de feu ont été entendus, selon la police.L'autre personne prise en otage, une femme, a été ligotée mais a réussi à se débarrasser de son bâillon et à appeler le numéro d'urgence de la Nasa. Le personnel a rapidement été évacué du bâtiment, qui abrite le matériel de communication, et des policiers fortement armés ont été dépêchés sur place.Le bâtiment 44, où s'est joué le drame, est légèrement à l'écart du reste du centre spatial, qui s'étend sur un terrain de 650 hectares et abrite le centre de contrôle de la mission spatiale ainsi que le centre d'entraînement des astronautes. Les responsables de la Nasa ont assuré que l'incident n'avait pas affecté les opérations. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.