Une famille palestinienne décimée par une frappe aérienne à Gaza

GAZA - Neuf Palestiniens d'une même famille ont été tués dans une frappe aérienne israélienne qui visait des chefs militaires du Hamas à Gaza. Le Hamas a de son côté félicité le Hezbollah libanais pour la nouvelle capture de deux soldats israéliens.Dans l'attaque ont péri un responsable local du Hamas, sa femme et sept filles et garçons âgés de 7 à 19 ans, ont assuré des médecins. Trente-cinq personnes ont également été blessées. L'armée israélienne affirme que Mohammad Deïf, le chef de la branche armée du Hamas, qui figure en tête de la liste des activistes les plus recherchés par Israël, a été blessé au cours de l'attaque.Un porte-parole des Brigades Izzedine al Kassam, l'un des trois groupes palestiniens qui a revendiqué l'enlèvement le 25 juin dernier du jeune soldat israélien, a toutefois démenti que Deïf, ait été touché.Au moins deux Palestiniens ont par ailleurs été tués dans un raid aérien israélien contre un véhicule qui circulait à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon une source médicale. Un autre homme a été blessé grièvement dans cette attaque.La branche armée du Hamas a promis des représailles "dures et terribles". Malgré les critiques de la communauté internationale, l'Etat juif a annoncé qu'il poursuivrait l'opération, qui a déjà fait 65 morts palestiniens, jusqu'à ce qu'il obtienne la libération des désormais trois soldats israéliens pris en otage et l'arrêt des tirs de roquettes."Le Hamas félicite la direction du Hezbollah, dont son secrétaire général Sayyed Hassan Nasrallah, le peuple palestinien, la nation arabe et musulmane, pour le succès remporté par les moujahidine de la Résistance islamique après la capture de deux soldats israéliens", affirme le Hamas dans un communiqué."Cette opération qui survient deux semaines après la capture d'un soldat israélien à Gaza, démontre la faiblesse de l'armée israélienne qui se vante d'être une armée invincible", poursuit le texte publié à Beyrouth.Le Hezbollah a capturé mercredi deux soldats israéliens à la frontière israélo-libanaise, pour les échanger, selon lui, contre des détenus dans les prisons israéliennes. L'Etat hébreu a riposté en lançant une offensive d'envergure au Liban sud, à l'aide de son aviation, de son artillerie et de sa marine de guerre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.