Un an après Katrina: journée de commémorations aux Etats-Unis

BURAS - À 06h10, le 29 août 2005, l'ouragan Katrina a atteint les côtes américaines à Buras, une petite localité située entre le Mississippi et le Golfe du Mexique. À 06h10, tout juste un an plus tard, la ville s'est tue pour commémorer le passage meurtrier de l'ouragan.A La Nouvelle-Orléans, une centaine de kilomètres plus au nord, les cloches ont sonné, l'heure exacte à laquelle, un an plus tôt, la première digue protégeant la ville des eaux avait cédé. La rupture des digues avait provoqué l'inondation de près de 80% de la ville.Le président George Bush, dont la gestion initiale de la catastrophe a été la cible de très vives critiques, a assisté à une cérémonie religieuse en hommage aux victimes et rencontré des habitants revenus dans la ville.A Buras, une centaine de personnes se sont rassemblées dans la caserne des sapeurs pompiers volontaires, dont une partie des murs emportés par la violence des bourrasques n'ont toujours pas été reconstruits.Il reste même quelque bateaux de pêche à la crevette que la violence de l'ouragan a traînés à terre et qui gisent encore sur une pelouse de la ville.Quelque 3000 âmes vivaient à Buras avant la catastrophe et le repeuplement de cette ville vivant de la pêche tarde en dépit de la présence des caravanes financées sur fonds fédéraux pour reloger les sans abris.Symbole des destructions, La Nouvelle-Orléans a programmé des cérémonies fidèles à son image d'avant le passage de l'ouragan. Des "brass bands", des orchestres de cuivre, se produiront dans les rues de la ville qui était considérée comme le berceau du jazz et un havre pour les musiciens.Certaines parades musicales passeront devant le Superdome, la gigantesque enceinte sportive où des milliers de personnes s'étaient réfugiées et avaient attendu leur évacuation pendant des jours entiers.Avant le passage de Katrina, la population de La Nouvelle-Orléans comptait quelque 485'000 habitants. Elle oscille aujourd'hui entre 220'000 et 235'000 habitants.Katrina a fait quelque 1500 morts sur son passage, frappant le plus durement la Louisiane et le Mississippi. D'après le Centre national des ouragans des Etats-Unis, elle constitue la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire du pays (80 milliards de dollars). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.