Ulster: le Sinn Féin tient une réunion cruciale sur la police

DUBLIN - Le Sinn Féin, principal parti catholique nord-irlandais, a entamé une réunion cruciale pour la reprise du processus de partage du pouvoir en Irlande du Nord. Elle concerne la question de la police.Quelque 2500 membres de l'Ard Fheis, la conférence des délégués du parti, se sont retrouvés dans la capitale de la République d'Irlande. Une partie d'entre eux doit se prononcer lors d'un vote sur la légitimité de la PSNI, police héritière de la Royal Ulster Constabulary (RUC), qui a toujours dans le passé a été jugée par les catholiques biaisée en faveur des protestants.Le président du Sinn Féin, Gerry Adams, espère les convaincre de reconnaître la PSNI, sans quoi le processus devant amener à un partage du pouvoir avec la majorité protestante d'Irlande du Nord sera abandonné.M. Adams est arrivé alors que quelques dizaines de républicains dissidents manifestaient leur opposition à une telle reconnaissance. Ils portaient des pancartes sur lesquelles était écrit: "Oui au retrait britannique, Non à la police britannique".Londres et Dublin ont indiqué qu'une décision sur la police devait intervenir avant fin janvier si des élections doivent être organisées le 7 mars.La Grande-Bretagne et la République d'Irlande ont fixé au 26 mars une date limite pour que les partis d'Irlande du Nord s'accordent sur un partage du pouvoir entre les protestants majoritaires, qui veulent conserver les liens historiques avec le Royaume-Uni, et la minorité catholique, qui prône le rattachement à Dublin.L'assemblée et le gouvernement de Belfast, instaurés à la suite de l'accord historique du Vendredi saint de 1998, sont suspendus depuis 2002. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.