Turquie: Gül persiste et signe, énorme manifestation à Istanbul

ANKARA - Le ministre turc des Affaires étrangères Abdullah Gül, ancien islamiste et candidat unique à la présidence, a affirmé qu'il ne renoncerait pas à se présenter. Cela malgré un sévère coup de semonce de l'armée et une énorme manifestation en faveur de la laïcité.Deux jours après l'avertissement de l'état-major turc mettant en cause le gouvernement au soir du premier tour de la présidentielle, plus d'un million de Turcs, selon des sources policières, ont défilé à Istanbul. La manifestation visait à dénoncer "la dérive islamiste" en Turquie provoquée, selon les organisateurs, par le gouvernement du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.M. Erdogan a finalement nommé M. Gül, son bras droit et ancien camarade de combat dans l'Islam radical, comme candidat, au grand dam de l'establishment laïque, dont les militaires. "Il n'est pas question que ma candidature soit retirée", a précisé Abdullah Gül.Ce dernier a échoué de peu (avec 357 voix sur les 367 requises) au premier tour de scrutin vendredi au Parlement lors d'un vote contesté par l'opposition. Celle-ci a saisi la Cour constitutionnelle pour le faire annuler dans l'espoir de provoquer des élections anticipées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.