Tsunami: l'Asie se recueille pour honorer la mémoire des victimes

BANDA ACEH - Une partie de l'Asie s'est figée dans la prière et le recueillement pour marquer le premier anniversaire du tsunami. Des monuments en mémoire des 220'000 victimes ont été inaugurés dans les régions touchées, ainsi qu'une sirène d'alerte en Indonésie. A 08h16 précises, la province indonésienne d'Aceh - la plus meurtrie car située à proximité immédiate de l'épicentre du séisme qui a provoqué le raz-de-marée - a observé une minute de silence à la mémoire des morts ou disparus. Le chef de l'Etat indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, a salué "la force et le courage" des rescapés. Le président a activé une sirène d'alerte au tsunami. Un premier exercice a eu lieu plus tard, après une simulation de séisme sous-marin. En soirée, des centaines d'habitants ont prié avec M. Yudhoyono à la grande mosquée de Banda Aceh. Le président américain George W. Bush a insisté sur l'aide apportée par son pays tandis que le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan a estimé dans son message que les plus grands défis restaient à relever. En Thaïlande, les cérémonies ont aussi débuté par une minute de silence et des dépôts de fleurs sur six plages où les vagues meurtrières avaient déferlé il y a un an. Des milliers de Thaïlandais et d'étrangers, rescapés et familles de victimes ont honoré la mémoire des défunts. Une minute de silence a été observée à 10h10. Le premier ministre Thaksin Shinawatra a posé la première pierre d'un mémorial dédié aux victimes. En marge des cérémonies officielles, de petits groupes d'Européens se sont recueillis sur les plages. Les commémorations se sont achevées dans ce pays sur des poèmes lus notamment par une Britannique de 11 ans, Tilly Smith, qui avait sauvé de nombreuses vies en avertissant du danger imminent. En Inde, sur l'île de Car Nicobar, des milliers de rescapés ont marché pour se recueillir. A Nagapattinam, la population a observé une minute de silence à 09h17, heure à laquelle le raz-de-marée a frappé, et un parc avec 6065 pousses d'arbres - une pour chaque mort - a été inauguré. Au Sri Lanka, le président Mahinda Rajapakse a dirigé les commémorations à Peraliya où plus de 1000 passagers d'un train avaient été engloutis par les eaux en quelques secondes. En Europe, plusieurs commémorations ont été organisées, notamment en Suède, pays qui compte le plus de victimes étrangères. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.