Troupes britanniques en Irak: Blair devrait annoncer un retrait

LONDRES - Le Premier ministre britannique Tony Blair doit annoncer le début du retrait, dans les semaines à venir, de milliers de militaires britanniques stationnés en Irak, selon plusieurs journaux. La Maison Blanche a confirmé avoir été informée de cette volonté.Un porte-parole de Downing Street s'est refusé dans la nuit à confirmer ces informations de presse mais il n'y a pas opposé un démenti formel. "Le Premier ministre informera d'abord le Parlement de ces questions et c'est bien qu'il en soit ainsi", a-t-il dit.Un porte-parole de la Maison Blanche, Gordon Johndroe, a de son côté confirmé à Washington que Tony Blair avait informé mardi le président américain George W. Bush de son intention."Le président Bush considère ceci comme un signe de succès et de ce qui est possible pour nous une fois que nous aurons aidé les Irakiens à régler le problème de la violence confessionnelle à Bagdad", a-t-il dit. "Nous voulons voir nos troupes rentrer le plus tôt possible", a-t-il déclaré.M. Blair, qui doit participer au Parlement à la session hebdomadaire de questions-réponses avec les parlementaires, pourrait faire une communication à ce sujet selon la BBC.Les soldats britanniques continueraient dans l'intervalle à prendre part à des opérations dans le sud de l'Irak, mais dans un rôle de soutien.La Grande-Bretagne compte 7100 hommes en Irak, ce qui représente le deuxième plus important contingent en nombre derrière les Etats- Unis. La plus grande partie des troupes britanniques sont stationnées autour de la ville de Bassorah, dans le sud de l'Irak. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.