Supporter du PSG tué: pas de mise en examen du policier

PARIS - A Paris, le parquet a ouvert deux informations judiciaires suite à la mort d'un supporter du Paris Saint-Germain tué par un policier jeudi après un match de football. Il ne veut pas inculper l'agent auteur du coup de feu, mais demande le statut de "témoin assisté".L'information est ouverte pour "coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner et violences avec arme". Le parquet s'appuie sur un article du code pénal qui prévoit qu'une action de légitime défense, hypothèse retenue à ce stade de la procédure, exonère le policier de toute responsabilité pénale.Le policier, un agent en civil de la police régionale des transports, d'origine antillaise dit avoir ouvert le feu une fois pour protéger un supporter français du club israélien, poursuivi par une centaine de fans du PSG hurlant des injures racistes et antisémites.La seconde information ouverte vise les violences commises autour du Parc des Princes durant la soirée de jeudi. Le juge sera saisi sur ces faits d'une qualification de "violences en réunion contre agent de la force publique avec la circonstance que ces faits ont été commis en raison de l'appartenance de la victime à une race, une ethnie, une religion déterminée".Un suspect en garde à vue depuis jeudi devait être présenté à un juge d'instruction samedi dans ce dossier. Il est soupçonné d'avoir participé à l'ensemble des faits de violences racistes survenus à l'issue d'un match de Coupe de l'UEFA perdu 4-2 par le PSG face à l'Hapoël Tel Aviv.Jugeant préférable de voir "des tribunes vides que remplies avec des gens indésirables", Nicolas Sarkozy a annoncé des mesures pour éradiquer la violence et les comportements racistes des supporters du PSG. Désormais, avant chaque match, se tiendra une rencontre entre les associations de supporters et les forces de l'ordre, a expliqué le ministre de l'intérieur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.