Sommet Olmert-Moubarak: Israël négociera avec les Palestiniens

CHARM EL-CHEIKH - Le premier ministre israélien Ehud Olmert a assuré qu'il voulait négocier avec les Palestiniens. Il a annoncé une prochaine rencontre avec leur président lors d'un sommet avec le président égyptien Hosni Moubarak."J'ai l'intention de rencontrer le président (Mahmoud) Abbas en vue de réaliser des progrès continus dans le cadre de la Feuille de route", a souligné M. Olmert lors d'une conférence de presse commune avec M. Moubarak à Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge. Les deux hommes se rencontraient pour la première fois.Le chef de file de Kadima n'a pas précisé à quelle date cette rencontre devait avoir lieu. Ces derniers jours, il avait évoqué la fin juin. Il a également affirmé qu'Israël prendrait "toutes les mesures nécessaires pour empêcher une catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza".Interrogé sur un éventuel aval du président Moubarak pour son plan de retrait partiel et unilatéral de Cisjordanie en cas d'échec des négociations, M. Olmert est resté allusif. "Je n'ai pas voulu faire porter un trop lourd fardeau au président, mais il est évident que j'en ai discuté avec lui", s'est-il borné à affirmer.Ce plan permettrait à Israël de fixer unilatéralement ses frontières orientales sans que les Palestiniens aient leur mot à dire. "Je suis certain que si les Palestiniens sont en mesure de remplir les conditions que toute la communauté internationale réclame, il sera possible de parvenir à des résultats très importants", a ajouté M. Olmert.Ce dernier a également présenté ses excuses pour l'incident meurtrier survenu jeudi à la frontière israélo-égyptienne lors duquel deux gardes-frontières ont été abattus par des soldats israéliens. Il a annoncé la constitution d'une commission d'enquête mixte qui sera suivie de mesures communes pour éviter le renouvellement d'un tel incident.Le président égyptien a quant à lui plaidé pour la reprise des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens. "La tâche principale est d'amener les parties à la table des négociations" en vue d'une "solution pacifique", a-t-il dit. Si une telle paix est conclue, "je ne crois pas que les pays arabes seront opposés à une reconnaissance d'Israël", a ajouté M. Moubarak, qualifiant son entretien avec Ehud Olmert de "fenêtre d'espoir". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.