Somalie: pas d'accord au Conseil de sécurité de l'ONU

NEW YORK - Le Conseil de sécurité de l'ONU n'est pas parvenu à s'entendre sur un texte demandant le retrait des forces étrangères, notamment éthiopiennes, de Somalie. Ses quinze membres se sont réunis d'urgence à huis clos durant plus de trois heures.La réunion a été convoquée après que le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi a affirmé que les combats entre les forces des tribunaux islamiques somaliens et celles du gouvernement de transition, appuyées par l'Ethiopie, ont fait plus de 1000 morts et plus de 3000 blessés depuis le 20 décembre.Un projet de texte demandait que l'Ethiopie retire immédiatement ses forces et cesse ses opérations militaires en Somalie. Cette déclaration non contraignante a été présentée par le Qatar qui préside le Conseil de sécurité en décembre. Le texte réclamait la fin immédiate des hostilités et la reprise sans délai des négociations de paix.Mais, malgré de nombreux amendements, il n'a pas été possible de trouver un accord. Plusieurs délégations dont celles des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne étaient hostiles au paragraphe demandant que "toutes les forces étrangères se retirent immédiatement des territoires de Somalie et cessent leurs opérations militaires"."Demander simplement un retrait des forces étrangères sans rien d'autre ne résoudra rien", a estimé le représentant britannique Paul Johnston qui a plaidé pour un cessez-le-feu et un dialogue entre les parties.Plusieurs membres du Conseil de sécurité ont fait remarquer que les forces éthiopiennes sont intervenues à la demande du gouvernement de transition somalien. Washington a apporté son soutien à l'Ethiopie contre les miliciens des tribunaux islamiques en Somalie tout en demandant au gouvernement d'Addis Abeba de faire preuve d'une "retenue maximum" dans son intervention.Tous les regards sont désormais tournés vers l'Union africaine (UA) qui a convoqué pour mercredi une "réunion de concertation" avec la Ligue arabe et l'Igad (Autorité intergouvernementale de développement, 7 pays d'Afrique de l'Est) à Addis Abeba. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.