Ségolène Royal se lance pour convaincre les socialistes

PARIS - La bataille des primaires a débuté au sein du PS français après l'annonce de la candidature à l'investiture de Ségolène Royal. Elle a lancé sa campagne pour la "conquête" de la France, mais devra d'abord rallier les militants de sa formation.Face à elle, le social-démocrate Dominique Strauss-Kahn s'est déjà déclaré, et l'ancien Premier ministre Laurent Fabius, qui s'affiche résolument à gauche, devrait le faire dimanche. Et peut-être aussi l'ancien ministre de la Culture Jack Lang. Un doute plane sur la capacité de M. Lang à rassembler les 30 parrainages requis.Les candidatures sont officiellement reçues de samedi à mardi au siège du PS à Paris. Depuis un an, Mme Royal, 53 ans, a lancé une campagne sur le thème de la "démocratie participative", en insistant sur les valeurs morales, familiales, l'importance du civisme et d'un "ordre juste".Vendredi soir, lors d'une réunion de militants à Vitrolles (sud), la présidente de la région Poitou-Charentes (ouest) a promis de "redresser le pays" et de "lui redonner toutes ses chances" face à une droite qui veut "défaire la France".Ses discours et ses priorités, souvent critiqués au sein de son propre camp, lui ont permis d'apparaître comme la seule, dans les sondages, à pouvoir faire barrage au candidat probable de l'UMP, le parti de droite aujourd'hui majoritaire, Nicolas Sarkozy.Son entourage annonce le lancement d'un appel "d'au moins 2000" élus socialistes la semaine prochaine, dont de nombreux présidents de conseils généraux.Grâce à sa popularité, elle a rassemblé autour d'elle un nombre croissant de responsables du parti socialiste, tandis que d'autres candidats potentiels sortaient progressivement de la course.Le numéro un du PS François Hollande, qui est aussi son compagnon et le père de ses quatre enfants, a finalement renoncé à se présenter, après avoir laissé planer le doute jusqu'au bout sur son éventuelle candidature.Les militants socialistes devront se prononcer le 16 novembre, puis le 23 novembre s'il y a un second tour. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.